Accueil > High-Tech > Split testing : augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts.

Split testing : augmenter ses taux de conversion avec très peu d’efforts.

Article rédigé par Jordan Gomès
Beaucoup de webmasters se focalisent sur le trafic. Or un gros trafic ne sert à rien si le taux de conversion ne suit pas. Peu de gens pensent à travailler sur ce dernier, alors que c’est bien souvent la manière la plus simple d’augmenter ses revenus ! Dans la suite de l’article de Rémy sur la relation avec vos visiteurs/clients, on va aujourd’hui parler du split testing pour augmenter vos taux de conversion et des outils que l’on peut trouver sur net.

Les splits tests, kézako ?

Le split testing est le fait de tester différentes pages, ou différentes versions d’une même page, pour voir celles qui offrent le taux de conversion le plus élevé. C’est une technique que l’on retrouve sur le web, mais pas seulement. Les sociétés qui prospectent par voie postale, par exemple, envoient différents prospectus lors d’une même campagne dans le but de mesurer le taux de conversion des différents textes de ventes.
En clair, le split test vous permet de trouver la meilleure formulation, la meilleure image ou encore le meilleur design pour séduire vos visiteurs.

Quels sont les différents types de split test ?

Il existe deux types de split test :
– Les tests A/B, qui vous permettent de tester deux pages différentes, et de répondre à des questions que vous vous êtes toujours posé en secret comme : « est-ce qu’une page avec un fond rouge va mieux convertir qu’une page avec un fond bleu ? »
– Les tests à plusieurs variables, qui vont vous permettre de tester les éléments d’une page et donc de connaitre les formulations qui convertissent le mieux, les images (ou les vidéos) qui vendent le mieux, et tout plein d’autres caractéristiques (car virtuellement on peut tout tester !)

Les split tests sont-ils vraiment utiles ?

Un peu de théorie :
Il est bien plus facile d’augmenter son taux de conversion que son trafic. Par exemple, si vous avez 100 visiteurs sur une page avec un taux de conversion de 1%, il est bien plus intéressant d’essayer de transformer ce taux en 2% plutôt que d’essayer de doubler le nombre de visiteurs (avec au final les mêmes résultats).
Comme le disait Confucius, une image vaut mille mots, alors pour vous convaincre :

Comment faire un split test ?

Il existe différents outils sur internet, je ne vais vous en citer que deux, les deux meilleurs selon moi :
– le premier outil est entièrement gratuit. Il est édité par Google et se nomme Google website optimizer. C’est un outil très précieux, assez simple d’utilisation, même s’il demande quelques connaissances en code (pour ma part, j’ai appris à coder sur le tas et je n’ai jamais eu aucun souci pour l’utiliser).
– le second outil, payant, s’intitule Optimizely. Un outil assez incroyable, avec une interface graphique rendant l’utilisation très simple. Il s’adresse à tous ceux qui ne savent pas coder : vous avez une sorte de copie écran de votre site, que vous pouvez retoucher visuellement (comme si vous le faisiez sur Paint), et derrière Optimizely réécrit le code au fur et à mesure. Et ça c’est vraiment bluffant !
Et vous, avez-vous déjà fait des splits tests ? Quels outils utilisez-vous ?
Publicités
Catégories :High-Tech
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :