Accueil > High-Tech > Blogueurs politiques, arrêtez de backtweeter sans cesse vos propres billets

Blogueurs politiques, arrêtez de backtweeter sans cesse vos propres billets

Un commentaire d’Eric à ce billet de Lolo me rappelle le cri que je veux pousser depuis quelques jours :« Putain de bordel de merde, blogueurs politiques, arrêtez de twitter vos propres billets ! »
La démarche est contreproductive : un lien dans un twit ne rapporte que très peu de visiteurs. Bit.ly permet de compter les clics. Je vous en ai déjà parlé ici, je vous le représente pour voir les derniers résultats (un peu biaisés, c’était le week-end, les gens cliquent moins) pour mes derniers twits faits avec bit.ly :
Le seul à avoir marché un peu est celui pour le billet de Ptitmiam mais le texte que j’ai mis avec est très incitatif (« un hamburger à la fraise ? »)… Les gens sont curieux. J’ai twité le rébus du Coucou de dimanche matin : seuls deux de mes abonnés ont cliqué (la raison est simple : les adeptes du Rébus ne sont pas parmi mes followers, ce sont plutôt des habitués).
Twiter sans cesse ses propres billets est contreproductif : vos abonnés vous repèrent.  A la limite, ils vous prennent pour un obsédé ou pour un fou… Ou pour un type qui insiste, qui désespère de ne pas avoir de succès.
Je ne sais pas quelle image de twittos les gens me donnent : il se voit probablement assez bien que je fais beaucoup de « twits de complaisance », ce qui explique probablement le faible nombre de clics ci-dessus. Les abonnés connaissent parfaitement les tics et manies de chacun.
Pour mes propres billets, deux twits automatiques sont émis (c’est une erreur mais je n’ai jamais pris le temps de la corriger). Il m’arrive de les twitter en plus « à la main » pour les signaler à quelqu’un de précis. Il m’arrive aussi de recopier un backtweet fait par un pote d’un de mes billets en ajoutant « Excellent twit », c’est une espèce de plaisanterie rituelle. Il m’arrive enfin de retwiter mes billets que j’ai jugés bon pour voir s’ils ne pourraient pas faire une deuxième carrière !
Il faudrait faire une étude sur les usages de Twitter mais je suis prêt à parier que la plupart des blogueurs n’y viennent pas pour récupérer de l’information mais pour déconner et y mettre de l’information.Dadavidov me dirait le contraire mais je parle d’une manière générale : les gens viennent dans Twitter par loisir, pour se détendre, pour trouver des trucs rigolos et tomber par hasard sur des machins originaux… Pas pour lire des billets de blogs chiants comme la lune. Ils les liront à une autre période de la journée, d’une manière beaucoup plus traditionnelle, par les agrégateurs de flux et les blogrolls dynamique.
Devant vos yeux ébahis voila les statistiques confidentielles pour mon blog politique (premier chez Wikio donc systématiquement dans la page d’accueil…) :

Tirez en les enseignements que vous voudrez. Les gens viennent par Twitter sur mon blog essentiellement pour voir mon billet du matin, un peu avant neuf heures, parce qu’ils sont habitués à mon rythme. Sinon, les gens viennent par Twitter quand on est RT par quelqu’un qui a la réputation de backtweeter uniquement des informations intéressantes. J’en connais…
Alors je dirais, en tant que twittos que le blogueur doit principalement s’occuper de backtwiter les billets de ses copains, mais surtout ceux qu’il juge très bons, parce qu’ils le méritent, parce qu’ils auront plus de chance, ainsi, de figurer bien placé dans la une des sites qui se basent sur le nombre de BT (si vous trouvez le billet bon, il n’y a pas de raison qu’il ne le soit pas et qu’il ne soit pas backtweeté par beaucoup d’autres. N’hésitez pas à faire un commentaire de type « Excellent billet de… » ou « j’ai bien rigolé avec ce billet… ».
Si vous êtes obsédé par le classement Wikio, n’oubliez pas que le seul truc qui compte (pour ce qui concerne Twitter) est le nombre de twittos différents qui vous backtweetent au cours du mois. Pour qu’il soit important, il n’y a qu’une seule solution : faire quelques bons billets et développer votre réseau.
Et pour développer votre réseau, il faut soigner vos abonnés et arrêter de les gonfler avec vos « autobacktweets » qui sont totalement contreproductifs.
Publicités
Catégories :High-Tech
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :